Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 15:24

   BIENVENUE CHEZ LES BELCH'S.

Petit guide pour les voisins français
Les 4 choses à savoir sur le 'Belge'.

1. Les indispensables septante et nonante.
70 = septante
90 = nonante
C'est simple, clair et net.... et grammaticalement plus correct que les
ersatz du type quatre-vingt-dix ou soixante quatorze...
D'ailleurs, pour faire un parallélisme avec d'autres langues, en
anglais, 70 se dit seventy et pas sixty-ten.
Même le néerlandais, qui se rapproche pourtant plus du Klingon (cfr.
StarTrek), fonctionne de la même façon: 90 = negentig.

2. L'accent

L'accent, ou plutôt les accents ... car en Belgique, il y a autant
d'accents que de villages. Vous n'êtes pas obligé de prendre l'accent
pour converser avec un Belge. Ce n'est pas un mongolien et vous pouvez
être sûr qu'il comprendra votre français de Marseille, Strasbourg ou
Laval.

Quelques dialectes:

* le liéééééégeois (Liège)
* le namuuuurois (Namur), proche de l'accent suisse du Valais
* le tournaisieeeennn (Tournai), proche du Picard
* le brusselaire : l'accent bruxellois est le plus connu et le plus
(mal) imité. ... Alllleï, dis, fieu!

Pour parfaitement l'imiter, il faut se mettre dans la peau du
personnage, c-à-d avoir une grande gueule et faire son malin avec sa
Rolex / son autoradio / son 'G' (GSM = portable, portable = laptop)
acheté à crédit qui a coûté 3 mois de salaire.
En bref, il faut être un gars de la capitale.

D'ailleurs , n'oubliez pas le dicton: Parisien, tête de chien,
Bruxellois, même combat.
De plus, le vrai Bruxellois utilise 50% de mots français et 50% de mots
'flamands' ou flamandisés juste pour faire bien.

Ex: Ah, fieu waar heb je de velo gelaisseerd? Ah, ja, in de camionnette!

Traduction: Eh bien, mec, où as-tu laissé le vélo ? Ah, oui, dans la
camionnette!

3. Avoir une bonne prononciation

Un bon conseil: bossez un sérieux coup là-dessus.

- Bruxelles, se prononce Brusselle (et pas Brukselle)
- Anvers, se prononce Anverssss (et pas En Vert, le 'S' est là, alors il
faut l'utiliser)
- Rembrandt se prononce Rembrandt (et pas Rang Bran)
- Le célèbre 'W' : en France, on préfère le prononcer (souvent
erronément!) comme un simple V. En Belgique, on préférera le prononcer
'ouhé '
Ex: wagon: ouhagon - huit: ouhit - BMW se dit Bé Em ouhé - idem
pour un VW et les WC. (Qui me rappelle: 'aller à la toilette' et 'non
aux toilettes' : une à la fois, s'il-te-plaît bien!)
- Les noms flamands : à apprendre au cas par cas. Mais en tout cas
oubliez la prononciation française!!!!
Ex: Maastricht: le ch ne se prononce par 'ch', ni 'k', mais dans une
espèce de râle comme si vous vouliez cracher.

Quant au double aa cela allonge la prononciation Maaaaaaaaaaaastricht
(et non pas Maistrick)


4. Les spécialités régionales

Vous ne trouverez jamais d'endives blanches et pointues en Belgique,
mais des chicons.
Vous ne mangez pas des sandwichs, mais des pistolets; pas de petits
pains aux raisins, mais des couques aux raisins; pas de chaussons aux
pommes, mais des gosettes.


On déjeune le matin, on dîne à midi et on soupe le soir.
En Belgique, on 'preste' des heures de travail ou un service.
Et on aime aller à la kermesse (fête du village) manger des caricoles
(des espèces d'escargots de mer).
On va s'acheter un cornet de frites à la friture.

Et si vous croisez des friteries ce sont soit des français immigrés,
soit des belges complexés qui ont changé leur enseigne parce qu'un
crétin leur avait dit que friture n'était pas français !

Eh! On est en Belgique, Ducon !


Et encore: En Belgique on tire son plan (se débrouiller), même quand on
ne sait pas le chemin (a court d'idées). On boit des pils (bien
prononcer le s) (bières) en demi (0.25 litres et non 0.5 litres)...
On s'essuie les mains avec des essuies (serviettes).
On attend famille quand on est enceinte (enfin les femmes en tout cas;
les hommes c'est plus grave), et les portes s'ouvrent avec des clinches.

Et à ce propos, en Belgique, une porte à 3 états: 'ouverte', 'fermée' et
'contre'.

'A tantôt' signifie à tout à l'heure (et ne fait pas référence à un
moment passé, ni à l'après-midi !).
On utilise les torchons (serpillières), voire les loques à r'l oqu'ter
pour nettoyer par terre et non pour essuyer la vaisselle.
Pour nous, un crayon est toujours en bois avec une mine en graphite
(...et jamais un crayon à papier!). En effet, les 'bics' sont des stylos
à billes et un stylo, un porte-plume.
Nous aussi, on sait qu'on est les meilleurs. Mais nous, on préfère
'faire semblant que non' pour que personne ne s'en doute...
Et ce ne sont pas des carabistouilles !!!

 

Frisko = crème glacée sur un bâtonnet.

Auto-scooter = auto tamponneuse de kermesse.

Kermesse = fête foraine.

Panty = bas collant en nylon.

Rawettes = petit supplément gratuit, (bonbon, charcuterie etc).

Boutroule = nombril.

Crolles = boucles dans les cheveux.

Dringuelle = pourboire = un peu d’argent donner gratuitement.

Bourgmestre = dirigeants d’une commune ou d’une ville.

Echevins = assistants du bourgmestre et élus par la population.

Fancy-fair = fête d’école ou d’une association.

Croustillons = beignets vendus sur les foires.

Foires = jeux ou exposition ou la foules va se divertir (foire antiquaires, au bestiaux etc).

Fricandelles = longues saucisses qu’on vend dans les friteries.

Pistolet à l’américain = petit pain rond dans lequel on met de la viande de bœuf crue, moulue et assaisonnée.

Couques de Dinant = biscuit brun sec et dur sous différentes formes, (st Nicolas, maison, etc) qui se fabrique à la ville de Dinant.

Gosette = gâteau sec plat en forme de demi-lune et fourrée de compote de pommes, cerises, prunes, etc et cuit au four chez les boulangers.

Cougnou = une pate formée d’une boule ronde et dont on pince les deux bouts pour faire la tète et les pieds, on cuit ces cougnoux à Noël et la forme rappelle le petit Jésus dans la crèche.

Bolus = couque ronde au raisin et recouverte de sucre glace, très bon et très collant aux doigts

Pralines = petits carré, rond, long, fourrés de crèmes ou en chocolat plein, très caloriques mais tellement bon.

Spéculoos = biscuits plat et allongés de couleur brune et au gout de cannelle, présenté sous la forme d’un personnage.

Cuberdons ou chapeaux de curé = bonbon rose avec une pate molle à l’intérieur et en forme de cône.

Babeluttes = long bâton en sucre et coloré d’une grande ligne de couleur spécialité de la côte Belge.

Auditoire = local ou les étudiants se réunissent pour assister aux cours dans les universités.

Guindailles = grosses fêtes ou nouba chez les étudiants, le lendemain de guindailles est souvent pénible.

Blocus = temps ou les étudiants reste dans la chambre pour étudier avant les examens.

Copions = petit papier qu’on garde bien caché du prof et avec lesquels on triche aux examens.

Délibérations = temps que les professeurs prennent pour décider du résultat de chaque étudiants.

Valves = endroit ou sont affichés les résultats d’examens ou, des avis à la population.

Aubette = petit abri ou on attend le bus, ou on vend des journaux

Piétonnier = rue réservée exclusivement aux piétons.

Barrières Nadar = barrière en fer que l’on met pour empêcher les voitures de rouler sans un espace réservé.

Navetteurs = personnes qui font le mêmes trajet tout les jours.

Berne centrale = longue barrière en fer qui sépare une autoroute en deux.

Tarmac = recouvrement routier qu’on chauffe avant de recouvrir la route.

Manique = carré en tissus épais qu’on utilise pour manipuler des casseroles chaudes.

Evier = bacs des lesquels on lave la vaisselle.

Carrousel = manège sur lequel on place les petits enfants à la kermesse.

Balancelle = siège avec toit de toile et dans lequel on se balance et que l’on place au jardin pour l’été.

Une loque = un torchon pour nettoyer par terre ou pour prendre les poussières.

Une raclette = grand manche en bois avec au bout une armature en fer recouverte de mousse pour tirer l’eau et sur laquelle on place la loque pour essuyer le sol.

Une tirette = fermeture éclair pour fermer les vestes.

Drache = très forte pluie.

Ca vous goute? = cela vous semble bon?

Tu me fais une baise? = tu me fais un bisou?

Racontez des carabistouilles = raconter des bêtises.

Chipotez = remuez un peu dans tout.

C’est de la cacaïlle = ca ne vaut pas grand-chose.

Une arsouille = une personne qui aime faire des blagues.

Faire des cumulets = se rouler dans l’herbe.

Endéans = dans un délai de…

On va boire un demi = on va boire une bière.

Manger des caracoles = manger des escargots.

Repost 0
Published by chezginette2 - dans Façon de parler
commenter cet article
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 15:23

Tabarnack – crisse – calice – hostie = des vrais jurons.

Ma blonde – mes flots – mon chum = mon amoureux, mes enfants, mes amis.

On part le char pour magasiner = on démarre la voiture pour aller faire les courses. On garde ses shorts en cas de bagarre pour ne pas se faire écrapoutir = on reste calme afin de ne pas se faire écraser.

Abreuvoir = fontaine.

Achaler = enerver.

Aiguisoir = taille crayon.

Aréna = Stade de hockey.

Balayeuse = aspirateur.

Barrer une porte = verrouiller.

Débarrer = ouvrir.

Bebitte = insecte.

Prendre une brosse = prendre une cuite.

Cabaret = plateau.

Canceler = annuler.

Canne de conserve = boîte de conserve.

Capoter = fliper.

Cartable = classeur.

Cenne = cent.

Change = monnaie.

Chauffer une voiture = la conduire.

Chialer = se plaindre

Cossin = truc.

Filière = armoire.

Fin = gentil.

Flucher = virer, jeter.

Frencher = embrasser avec la langue.

Foufounes = fesses.

Gaz = essence.

Guidoune = pétasse.

Kétaine = Ringare.

Lâcher un call = faire un appel téléphonne.

Maganer = abîmer.

Maringouin = moustique.

Une mope = serpillière.

Napkin = serviètte de table.

Pantoute = pas du tout.

Patente = truc, chose.

Peser sur = appuyer sur.

Pitoune = gonzesse.

Poche = mauvais, nul.

Pot = marijuana.

Sloche = Neige sale et fondue.

Steamé = cuit à la vapeur.

Stie de = un juron.

Sou noir = piece de un cent.

Tabarnack = bordel de merde.

Téteux = pointilleux.

Toune = chanson.

Tuque = bonnet.

Wiper = essuie glace.

Des expressions courantes:

Arrive en ville = soit réaliste, réveille-toi.

C'est d'valeur = c'est dommage.

Ce s'ra pas long = ça va prendre un certain temps.

Crisse ton camp = partir.

Etre chaud = etre saoul.

Fait frette = on se les gèle.

Garocher une patente = lancer un truc.

Mézan = et comment.

Oh boy = oulala.

Pas pire = pas mal.

Une petite vite = un bisou expresse.

Sert dont la balayeuse dans dépense = range l'aspirateur au placard.

Stie d'caline de ciboir = très mécontent.

Y mouille a ciaux = il douche.

Repost 0
Published by chezginette2 - dans Façon de parler
commenter cet article

Présentation

  • : Chez Ginette n°2
  • Chez Ginette n°2
  • : Le plaisir de cuisiner
  • Contact

Un peu de tout

Rechercher

Archives

Pages

Catégories